Deux solutions de défiscalisation en 2018

Deux solutions de défiscalisation en 2018

Le PTZ ou prêt à taux zéro, tout comme la défiscalisation en Pinel, sont deux dispositifs qui vous permettent d’acquérir un bien immobilier. Pour l’année 2018, il est prévu que les deux solutions soient maintenues. Toutefois, des changements ont été apportés, mais avec les mêmes avantages fiscaux pour les investisseurs.

PTZ, crédit sans les intérêts

Le PTZ concerne l’accès à un crédit où l’État prend en charge le paiement du taux d’intérêt appliqué au crédit emprunté. Toutefois, même si ce prêt est alléchant, ce n’est pas tout le monde qui peut en avoir accès. En effet, le PTZ est destiné uniquement aux primo-ascendants, c’est-à-dire, les personnes qui veulent acquérir leur premier bien immobilier. Ce bien servira de résidence principale au demandeur. Par ailleurs, même si c’est une aide qui facilite l’accès à un logement, on ne peut octroyer que 40% de la valeur totale du bien, et cela, plafonné selon le nombre de personnes qui constitue le ménage du demandeur ainsi que la zone d’implantation du bien. Enfin, il faut savoir que ce type de crédit n’est fait qu’aux foyers modestes, dont le revenu global annuel est plafonné. Néanmoins, si le demandeur est invalide et ne peut plus occuper un poste rémunéré, il pourra demander l’accès au PTZ.

La solution Pinel pour prétendre à la réduction fiscale

Le PTZ et la loi Pinel sont des dispositifs mis en vigueur afin de favoriser l’accès au logement. S’ils devaient être terminés ce fin 2017, il s’est avéré que la réforme du PTZ et de la loi Pinel est en cours d’adoption. Les deux dispositifs seront ainsi maintenus en 2018. Pour rappel, la loi Pinel est un dispositif qui permet d’acquérir un bien immobilier tout en espérant réduire sa niche fiscale. Pour tout savoir sur la défiscalisation Pinel en quelques lignes, sachez que le dispositif permet d’avoir un abattement sur sa base imposable selon la durée du contrat de location souscrite. Ainsi, si l’investisseur met en location son bien sur une période de 6 ans, il peut avoir 12% de réduction sur son revenu annuel cumulé. Cet abattement est de 18 % pour une durée de location de 9 ans, et enfin, de 21 % sur 12 ans. Toutefois, comme en PTZ, on ne peut bénéficier du dispositif et de ses avantages que si le logement à acquérir se trouve dans les zones éligibles, entre autres, les zone A, A bis et B1 jusqu’au 31 décembre 2021. On comptera également ces 3 zones et la zone B2 jusqu’à fin 2018 et la zone C en sus, jusqu’à la fin de cette année 2017.

Categories: Non classé

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*