Jardiner en dépit des douleurs

Jardiner en dépit des douleurs

Pour les passionnés de jardinage, c’est un véritable calvaire que de penser qu’un jour, ce plaisir leur serait enlevé, en raison notamment de problèmes de santé ou du grand âge. Mais en réalité, est-il possible de continuer à s’occuper de ses chères fleurs et plantes même si on souffre ? La réponse est formelle : oui. Il est tout à fait envisageable de jardiner en dépit des douleurs. Arthrose, fatigue musculaire, lombaire etc., c’est difficile à vivre certes, mais ils ne sont pas un obstacle à toute activité au jardin. Aussi, comment faire pour jardiner en dépit des douleurs ?

Solutions pour jardiner en dépit des douleurs

Heureusement, il existe des solutions pour jardiner en dépit des douleurs et limite celles-ci. La première chose à faire est d’être conscient de ses faiblesses et de ses handicaps. Il faut être honnête en dressant la liste de ce que l’on peut réellement faire encore et de ce qui est désormais hors de portée. Une telle liste permet d’organiser le jardinage en fonction de ses contraintes. Puis, pour jardiner en dépit des douleurs, il faut savoir prendre son temps. Se dire que l’on ne peut plus, et l’on ne doit plus vouloir tout faire d’un seul coup.

Jardiner en dépit des douleurs et trouver du plaisir

Pour quiconque aime jardiner, quel que soit son état de santé, il voudra toujours se trouver le plus possible au milieu de ses « œuvres ». Jardiner en dépit des douleurs peut apporter beaucoup de satisfaction mais il est maintenant temps de fractionner les tâches. En fait, cela permet d’alterner les positions du corps. Du coup entre les positions, on a le loisir de soulager ses muscles et ses tendons. Et puis, il faut boire beaucoup pour éviter la déshydratation et que jardiner en dépit des douleurs puisse être une source permanente de plaisir.

Categories: Déco / Aménagement

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*