Quel financement quand on fait construire sa maison à Cannes ?

Quel financement quand on fait construire sa maison à Cannes ?

Plus de 7 personnes sur 10 en France envisagent de devenir propriétaires en construisant leurs maisons. Comme il s’agit d’un investissement coûteux, il est primordial, avant de s’y lancer, de bien déterminer les moyens de financement de la construction. Découvrez les possibilités qui s’offrent à vous.

Recourir à un prêt bancaire

Rares sont les particuliers qui parviennent à construire leurs logis eux-mêmes. Il s’agit d’un projet onéreux. Le prêt bancaire est la solution la plus classique pour financer la mise en œuvre de la construction de votre maison neuve à Cannes. Pour en obtenir, il est important de ne pas avoir un taux d’endettement dépassant les 33 %. Il faut également détenir un apport personnel s’élevant à environ 10 % du coût total du projet. Généralement, un prêt immobilier est contacté pour 30 ans au maximum. Les banques exigent aussi une assurance emprunteur. Ce contrat garantit le remboursement du prêt en cas de décès ou d’autres problèmes dans le futur qui vous empêcheront d’effectuer le remboursement. Avec ce prêt bancaire, vous pouvez financer l’intervention d’un expert en étude architecte à Cannes. L’intervention de ce professionnel en immobilier est recommandée si vous souhaitez obtenir un logis personnalisé, sur mesure, confortable, de qualité, et conforme à vos attentes. Cet expert établit le devis des travaux (coût des matériaux, des interventions des divers artisans, etc.). Pour justifier votre demande de prêt, vous avez besoin d’ajouter dans votre dossier ce document réalisé par l’architecte.

 

 

Informez-vous sur les aides de l’État

 

L’État a mis en place diverses aides auxquelles vous aurez peut-être droit. Renseignez-vous-en. Vous avez, par exemple, le Prêt à taux zéro. Cette aide vous permet d’obtenir un prêt sans intérêt. Le Prêt action logement est un autre dispositif d’aides mis en place par l’État. Avec ce prêt à faible taux d’intérêt, vous pouvez financer jusqu’à 30 % du coût des travaux. Enfin, pour les ménages aux revenus modestes, il y a le Prêt d’accession social.

 

 

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*