Ces labels éco qui permettent de facilité l’accès à un financement immobilier

Ces labels éco qui permettent de facilité l’accès à un financement immobilier

Pour faciliter l’accès à un financement immobilier, deux labels officiels existent. Ces derniers prennent en compte l’ensemble du cycle de vie du produit, de sa production à son élimination, en passant par sa distribution. Il considère également son transport et son utilisation ainsi que les matières premières utilisées, de la consommation énergétique à tous les stades du cycle de vie. Cela met en exergue les pollutions générées sur l’eau, sur l’air, les sols et les déchets, mais aussi, l’efficacité de la maison en elle-même.

Les deux principaux labels

Le premier label qui permet de s’assurer de la qualité écologique d’un bien immobilier est le NF environnement. C’est une marque volontaire de qualité, propriété d’AFNOR, Association Française de Normalisation. C’est également une marque collective de certification. Elle apporte la preuve indiscutable qu’un produit immobilier est conforme à des caractéristiques de sécurité et/ou de qualité définies dans le référentiel de certification correspondant. Ensuite, il y a l’Eco-certificat. C’est un label attribué à un produit ou un acteur accordé par une organisation certifiant et garantissant que le produit concerné a un impact réduit sur l’environnement. Cet Ecolabel ayant été créé en vue d’encourager les entreprises à fabriquer des produits et des services ayant un impact réduit sur l’environnement. Il a aussi comme objectif de permettre aux consommateurs européens de facilement identifier les produits immobiliers et les matières premières sûres.

Les autres types de label

Le Bâtiment Basse Consommation est une certification établie pour répondre aux objectifs définis lors du Grenelle de l’environnement en terme de consommation énergétique dans le secteur de l’immobilier. Son but étant de diminuer la consommation énergétique du parc immobilier de 200 kWh par an et par m², à 50 kWh. Ensuite, il y a la Haute performance énergétique. Mis en place depuis 2006, il est attribué à un logement dont la consommation d’énergie s’avère être inférieure de 10% à la consommation prévue par la réglementation. On a également, le label très haute performance énergétique. Sur les mêmes bases que le précédent, il est attribué à un bien immobilier dont la consommation d’énergie s’avère être inférieure de 20% à la consommation prévue par la réglementation. Enfin, on a également, la certification habitat et environnement. Relativement similaire à la démarche HQE, elle est pour un acheteur, la garantie que son bien a été bâti en se souciant de l’environnement durant l’ensemble des phases du projet

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*