Colocation étudiante : comment ça marche ?

0 Comments 8 h 30 min



Trouver un logement est le sujet de préoccupation de nombreux étudiants à chaque rentrée. La colocation est une des solutions les plus prisées des étudiants. C’est en effet un moyen de se loger moins cher tout en bénéficiant d’un appartement plus grand. Toutefois, la colocation pourrait ne pas convenir à tout le monde. Il est ainsi important de connaitre le fonctionnement de cette option avant de s’y lancer.

Les avantages d’une colocation étudiante

Le premier avantage d’une colocation étudiante est son côté économique. Louer et partager un logement avec 2 à 4 étudiants est par exemple moins cher. Par ailleurs, comme les dépenses de vie quotidienne sont également à partager (les factures d’électricité, de gaz, d’abonnement internet, etc.), c’est encore plus économique. C’est une solution qui plaira à ceux qui ne supportent pas de vivre seul.

Toutefois, il faut aussi savoir que la vie en communauté peut parfois être difficile. Pour réussir la colocation, il faut, dès le départ, imposer des règles de vie quotidienne que chacun doit respecter. Il faut également se mettre d’accord sur différents points comme la répartition des tâches ménagères, la gestion des repas, le bruit, etc. Il est donc très important de discuter et de faire connaissance avec ses futurs colocataires avant de prendre l’appartement.

Se mettre en colocation : le contrat

Pour sécuriser sa mise en location, le bailleur demandera à chaque locataire d’indiquer le montant de ses revenus dans le contrat de bail. Comme les étudiants ne disposent pas de revenus réguliers et suffisants, le propriétaire exige souvent qu’une tierce personne se porte garante du paiement du loyer. En signant un engagement de caution, cette dernière s’engage donc à payer au bailleur le montant du loyer en cas de non-paiement. Pour minimiser les risques d’impayés, le contrat prévoit également la solidarité entre les étudiants colocataires pour le paiement des loyers jusqu’au terme du contrat de location. Cette clause permet au propriétaire d’exiger le paiement de la totalité des loyers à n’importe quel colocataire. Elle prévoit aussi qu’en cas de départ de l’un des étudiants, celui-ci devra continuer à s’acquitter de sa part jusqu’à la fin de la période définie dans le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post