Investir en SPCI/OPCI, ce qu’il faut savoir

Investir en SPCI/OPCI, ce qu’il faut savoir

La SPCI ou la Société civile en placement immobilier est un dispositif qui permet à l’investisseur, devenant propriétaire, de se décharger de toute gestion. En ce sens, ils achètent des parts d’une entité possesseur de plusieurs immeubles, qui sont généralement des immobiliers destinés au commerce, et perçoivent des revenus de location fixe par mois.

Les conditions à connaitre

Dans un placement d’argent en SPCI/OPCI, l’investisseur n’aura pas à assister à des réunions de copropriétaires, celles-ci étant inexistantes, mais également, il se déchargera du suivi des revenus de location impayée ou des réparations à faire, l’entreprise gestionnaire de l’immeuble étant le responsable pour cela. Par ailleurs, l’investissement en SPCI peut faire l’objet de réductions d’impôts en proportion du nombre de parts acquis par l’investisseur. Pour ce qui est des OPCI ou les organismes de placement collectif en immobilier, ils visent surtout le « grand public ». Ainsi, ils peuvent prendre l’une de ces 2 formes :
– des SPPICAV ou société de placement à prépondérance immobilière à capital variable
– de FPI ou fonds de placement immobilier.
De ce fait, les OPCI font des placements dans des logements afin de les mettre en location. Ces placements concernent, les biens neufs ou en cours de finition, mais également les logements anciens. Sa différence avec la SPCI c’est qu’avec l’OPCI, le cadre légal permet à l’investisseur d’assurer la construction d’un bien, conditionnée par la possession de logements gérés par des entreprises, et non seulement, gérés directement. Mais aussi, en OPCI, il est possible pour l’investisseur de procéder à un emprunt pour s’acquérir un bien. Toutefois, l’emprunt devra se limiter à 40 % du montant du logement.

les différentes formes de SPCI

Sur le marché, on peut avoir plusieurs sortes de SPCI qui sont en fonction de leur nature. La catégorisation de la SPCI permet également à la société gestionnaire de renforcer son expertise. Ainsi, on a en premier, les SPCI de rendement. Dont la constitution se fait généralement sur des espaces destinés pour le commerce, pour des bureaux, etc. Dans ce cadre, ce type de SPCI donne la possibilité aux investisseurs de jouir d’un revenu fixe, généralement, par trimestre. Cette catégorie de SPCI favorise la diversification des produits offerts et la diversification des rendements. Ensuite, il y a les SPCI de plus-values. Qui s’oriente plus vers les logements à forte possibilité de revalorisation. En ce sens que les biens en question peuvent engendrer des plus-values conséquentes au moment de la revente. Toutefois, le rendement dans cette catégorie est assez faible, mais les avantages fiscaux sont très intéressants. Enfin, il y a les SPCI fiscales. Elles ont plus d’avantages fiscaux qui assurent à l’investisseur, la valorisation de son investissement. En ce sens que cette catégorie de SPCI jouira d’un abattement sur les impôts dans le cas d’un investissement dans les ZRR ou les zones de revitalisation rurale. Ils peuvent également bénéficier d’une réduction sur les impôts à travers la déduction des gaps fonciers perçus sur les revenus fonciers

Categories: Investissement

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*