Activités immobilières : l’essentiel pour bien choisir un logiciel de gestion

Activités immobilières : l’essentiel pour bien choisir un logiciel de gestion

Les tâches inhérentes aux transactions immobilières étant complexes et chronophages, les professionnels ont besoin d’utiliser des outils innovants afin d’assurer une gestion optimale des activités. Que ce soit pour une agence ou un expert indépendant, l’utilisation de ces supports est un gage de performance si on veut rester compétitif face à la concurrence.

Avec l’essor du numérique, les références spécialisées dans la conception de logiciels immobiliers se multiplient sur le marché. De nombreuses versions de programmes sont proposées à tel point que vous avez l’impression que toutes les offres se valent. Le choix n’est pas toujours évident. Alors, comment s’y prendre pour dénicher le progiciel idoine ?

Un outil adapté aux besoins des professionnels

Agences, mandataires, conseillers et autres, les professionnels n’ont pas toujours les mêmes besoins dans le domaine de l’immobilier. Cependant, pour être efficaces dans la gestion des activités, les experts auront besoin d’un outil qui leur correspond. Les éditeurs capables de proposer des supports sur-mesure seront donc à privilégier.

Dans le cas des innovations comme le logiciel de gestion immobilière Gesteam, par exemple, les structures peuvent préciser leurs attentes et ainsi bénéficier d’une solution plus adaptée. Parmi les critères à prendre en compte, le nombre de biens, les profils des utilisateurs, le système d’administration ou encore le mode de facturation sont des éléments absolument à indiquer.

Une plateforme full web ou une application : laquelle choisir ?

À l’instar du mode SaaS (Software as a Service) et de la solution On-Premise qui sont des options proposées dans le choix d’un outil de gestion classique. Les professionnels peuvent également sélectionner le mode d’exploitation qui leur convient avec les logiciels immobilier. Les supports se déclinent en deux catégories : les progiciels full web et les applications. Les premiers nécessitent l’utilisation d’un navigateur et, donc, la présence d’un accès internet. Cette solution est souvent adaptée aux structures de grande envergure qui emploient de nombreux spécialistes immobiliers en local.

Les seconds demeurent l’option la plus sollicitée dans la mesure où la plateforme pourra directement être installée sur les ordinateurs et les appareils mobiles. En déplacement, à l’agence ou chez eux, les experts pourront accéder à l’outil et utiliser toutes les fonctionnalités disponibles. Bien sûr, certains éditeurs commencent à proposer des logiciels disponibles dans les deux versions. Et avec l’essor des PWA (Progressive Web Apps), on peut prochainement s’attendre à avoir des supports encore plus innovants.

Et pour les fonctionnalités ?

Les fonctionnalités peuvent varier d’un logiciel à un autre. Mais comme on l’a déjà vu un peu plus haut, le choix dépendra surtout des besoins des professionnels. Bien sûr, quelques modules demeureront indispensables pour une gestion efficace des transactions immobilières.

Ainsi, les utilisateurs auront certainement besoin de la fonctionnalité dédiée à la saisie et la recherche de fiche de biens. Et puisque les activités font intervenir différents acteurs (vendeurs, acheteurs et locataires), le mieux serait aussi de pouvoir enregistrer tous les profils. Pour finir, l’outil devrait aussi permettre aux experts de générer automatiquement les documents utiles et d’effectuer une multidiffusion des annonces.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*