Avantages du prêt à taux zéro

Avantages du prêt à taux zéro

L’État a pour but d’atteindre 120 000 bénéficiaires de propriété jusqu’en 2017. Pour y arriver, le nouveau PTZ (il s’agit d’une version améliorée du PTZ+) entré en vigueur au début de l’année 2016 et qui est une aide à l’acquisition de propriété a été doté d’avantages plus cohérents pour répondre aux exigences des habitants occupant les zones les plus tendues dans le cadre du foncier. Il est important de rappeler que, comme les années précédentes, le nouveau prêt à taux zéro permet à tout primo-accédant d’investir une partie de la valeur de son logement sans intérêt. Ce nouveau dispositif est valable jusqu’à la fin de cette année.

Quelles sont les principales caractéristiques du PTZ de 2016 ?

La version 2016 du prêt à taux zéro a des caractéristiques encore plus attrayantes que son précurseur. En effet, elle permet actuellement de financer jusqu’à 40 % de son projet d’achat, si son prédécesseur ne permettait de financer que 26 %. Avec le PTZ 2016, il est désormais possible de faire un prêt à taux zéro sur 20 ans. Par ailleurs, la durée de remboursement peut être modulée selon la variation des capacités de paiement des emprunteurs. Cette durée de remboursement peut aller jusqu’à 25 ans. En parallèle, le remboursement différé est possible au bout de cinq, dix ou quinze ans. À l’heure actuelle, le PTZ est également éligible dans l’ancien à condition que 25 % du prêt soit dédié aux travaux de réparation et d’amélioration du bien. Il est aussi possible pour les attributaires du prêt à taux zéro de louer le logement au bout de 6 ans de remboursement, c’est-à-dire qu’il n’est plus nécessaire d’attendre la fin de la durée du prêt.

Un zonage plus élargi pour le PTZ

Le zonage a été revu pour le prêt à taux zéro de 2016. Ainsi, il touche désormais la zone A bis (renfermant Paris, ainsi que 29 villes de la petite couronne) et la zone A (comprenant la partie agglomérée de l’Île-de-France, l’agglomération genevoise et la Côte d’Azur). Le prêt à taux zéro de 2016 concerne également la zone B1 qui comprend la grande couronne de Paris, les communes à plus de 250.000 habitants et quelques cités précieuses comme Bayonne, Annecy, Cluses, Saint-Malo Chambéry, La Rochelle, la Corse, les départements d’outre-mer et d’autres îles non rattachées au continent. La zone B2 rassemble les franges de zone B1, ainsi que les communes avec plus de 50 000 habitants. La zone C qui désigne le reste du territoire sont aussi touchées par ce nouveau prêt à taux zéro. A noter que si vous voulez profiter des opportunités qu’offre le PTZ 2016, vous devez y investir avant la fin de cette année 2017. Certes, la nouvelle loi sur le logement 2018 définie que le PTZ sera prolongé, mais il faut aussi garder en tête qu’en 2018, le PTZ présentera quelques modifications. Allez directement sur le-ptz.com pour en savoir plus sur ces changements futurs. Vous verrez s’il vous est plus avantageux de miser sur le PTZ avant la fin de l’année 2017 ou si le PTZ pour 2018 vous est plus favorable.

Categories: Investissement

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*