Brève explication de la fiscalité en SCPI pour les personnes physiques résidant en France

Brève explication de la fiscalité en SCPI pour les personnes physiques résidant en France

Vous comptez devenir associé dans une SCPI. Sachez que la loi vous soumet à un régime fiscal spécifique au titre de trois types d’encaissements : vos revenus purement locatifs, les éventuels revenus financiers perçus par la SCPI s’il a investi dans un organisme de placement collectif en immobilier (OPCI), les plus-values perçues à la suite d’une vente d’immeubles ayant appartenu à votre société civile de placement immobilier.

L’imposition de vos revenus perçus des locations de la SCPI

Chaque mois, les locataires paient leur loyer à votre Société Civile de Placement Immobilier laquelle vous verse la part qui vous revient sur le montant total perçu. Vous comprendrez mieux le mécanisme en consultant le site www.scpi-8.com. Pour en revenir à votre imposition, sachez que tout est organisé pour faciliter vos déclarations de revenu. La SCPI vous envoie un relevé des loyers que vous avez touchés ainsi que la somme que vous avez à déclarer à l’administration fiscale. Ces loyers correspondant à un revenu foncier, vous êtes soumis au régime du micro foncier si vous touchez moins de 15 000 euros annuels brut. À partir de ce montant, la loi vous applique le régime du réel. Ce dernier prévoit des déductions fiscales. Pour rappel, le régime du micro foncier et le régime du réel constituent des éléments de l’impôt sur le revenu.

Les règles d’imposition des deux autres catégories de revenus

La Société Civile de Placement Immobilier au sein de laquelle vous serez associé a pris des participations dans une OPCI. Vous allez en principe recevoir de la SCPI des revenus issus de ce placement, sous forme de dividendes. En termes de fiscalité, ces revenus sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Celui-ci s’applique également aux intérêts reçus d’un placement en trésorerie réalisé par la SCPI. Enfin, pour les plus-values retirées des cessions d’immeubles, notez que le montant imposable bénéficie d’un abattement avant de se voir appliquer un taux proportionnel dans le cadre de l’impôt sur le revenu. Enfin, on ajoute les prélèvements sociaux au montant obtenu.

Categories: Location

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*