Comment financer la construction et la rénovation de sa maison ?

Comment financer la construction et la rénovation de sa maison ?

Pour financer la construction ou la rénovation de vote domicile, vous disposez de deux solutions principales reposant sur le système financier français. La première correspond bien entendu au prêt immobilier classique contracté auprès de la banque où vous avez décidé de domicilier votre salaire. La deuxième quant à elle est une formule complémentaire basée sur une épargne de 4 ans.

 


 

Le prêt immobilier classique

 

Avant tout, il est important de noter que vous pouvez demander un prêt immobilier dans n’importe quelle banque. Cependant, il est recommandé de choisir celle où votre salaire est domicilié afin de profiter d’une contrepartie. Sachez également que la banque peut d’elle-même vous proposer le prêt et que vous disposez de 24 h pour l’accepter ou la décliner.

 

Hand of the businessman with the house...

 

Le prêt immobilier classique n’est pas réglementé en France ce qui signifie que les offres peuvent se révéler différentes d’une banque à une autre notamment au niveau du taux d’intérêt. Malgré tout, il existe des notions et des règles communes pour ces différentes offres. La durée du prêt par exemple varie généralement de 20 à 35 ans. La banque peut également vous demander une garantie comme un cautionnement bancaire ou l’hypothèque du bien à rénover ou à bâtir.
Enfin, le montant minimum du prêt immobilier s’élève à 75 000 euros. Ce seuil correspond à la valeur minimale requise pour que le prêt soit considéré comme un crédit à la consommation. Quant au montant maximum, il dépendra de vos ressources et de votre capacité de remboursement.

 


 

Le prêt épargne logement

Comme son nom l’indique, ce prêt correspond à une épargne qui ne peut être débloquée qu’après 4 ans. Si vous souhaitez faire appel à cette solution de financement pour la construction ou la rénovation de votre domicile, il est recommandé de vous adresser à la banque où vous avez ouvert votre Compte Épargne Logement. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un financement pouvant aller jusqu’à 92 000 euros.

plan-epargne-logement-pel-250895-jpg_145525
Concernant les conditions pour demander ce prêt, elles correspondent à celles de la formule classique citée précédemment. En revanche, il est important de noter que le plan épargne logement vous offre la possibilité de profiter d’une prime d’État. Pour cela, votre emprunt doit valoir au minimum 5 000 euros. L’État vous reverse alors une prime d’une valeur égale à 50 % des intérêts acquis au moment de la clôture de votre plan épargne logement. Enfin, le taux d’intérêt exercé sur ce type de prêt est fixé à 3.20 % depuis le 1er février 2015.

 


 

 

D’autres subventions possibles

Si vous voulez effectuer des rénovations en faveur d’une maison plus écolo, moins énergivore, les régions, les départements et les communes peuvent vous proposer des aides financières. Ces subventions concernent les travaux de rénovation énergétique, l’achat et l’installation d’équipements fonctionnant avec les énergies renouvelables, etc.

Diagnostic de performance énergétique classification
Outre ce type d’aide, l’Etat propose également une réduction sur la TVA. Pour les travaux de transformation et d’aménagement d’intérieur, il est possible d’obtenir une réduction de 10%. Pour les travaux d’amélioration énergétique, le taux de réduction est de 5,5%.

 

 

isolation-0

Ecrire un Commentaire