Crédit immobilier : des taux bientôt à 1 % ?

Une baisse du taux des crédits immobiliers de 1.12 % d’après les résultats publiés par L’Observatoire Crédit Logement/CSA. Cette baisse est une aubaine pour le particulier qui a besoin de financement pour l’acquisition d’un bien immobilier. Les emprunteurs profitent également d’une rallonge de 31 mois pour le paiement des mensualités. L’Observatoire indique qu’avec les taux demandés actuellement les familles se trouvent endettées. Cette baisse a battu les records.

30 points en moins en 2019

La baisse du taux de crédit a connu un grand ralentissement durant le second semestre de l’année 2019, avec un coût d’emprunt à 1.24 % pour chaque ménage en 2019. L’Observateur indique qu’il y a une réduction de 30 points alors qu’il était encore à 1.43 % en janvier. Ce qui permet à la machine immobilière de fonctionner en continu. L’Observatoire a indiqué qu’une progression de 6 % durant encore les six premiers mois de l’année, avec plus 1 100 milliards d’encours réalisés. Cette baisse générale du taux du crédit d’emprunt est favorisée la politique de concurrence appliquer par toutes les banques pour attirer de plus en plus de clientèle. Les banques se montrent plus flexibles et plus souples concernant l’apport personnel.

Plusieurs facteurs qui incitent à l’emprunt

Une rallonge de 5 ans est octroyée aux emprunteurs selon Crédit Logement. En novembre, la durée moyenne du Crédit Logement était de 19 ans. Ce délai a connu une importante stabilité durant toute l’année selon les constatations de l’Observatoire, par rapport au passé. La baisse du crédit immobilier a favorisé l’euphorie chez les demandeurs de prêt. Pour éviter la baisse de rentabilité des banques, une grande consultation des acteurs immobiliers a été organisée par le Haut Conseil de la Stabilité financière (HCSF). D’après le résultat de l’enquête, le taux d’efforts des ménages, le relèvement des taux d’usure ne permettant pas aux banques d’octroyer un prêt font partie des principales raisons de cet engouement pour le prêt immobilier. Un bilan sera publié par le HCSF vers mi-décembre pour savoir s’il y a des recommandations à mettre en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *