Diagnostic technique immobilier: un ensemble de diagnostics obligatoires

Lorsqu’un bien est mis en vente, le propriétaire doit présenter un dossier de diagnostic immobilier. Ce dossier atteste que la maison a été bien contrôlée, que divers diagnostics obligatoires ont été réalisés.

Les différents diagnostics composant le dossier

Voici les différents diagnostics obligatoires qui composent ce dossier :
• Diagnostic amiante : à réaliser lors de la vente ou la démolition d’un bien immobilier.
• Diagnostic plomb : obligatoire pour toutes les habitations dont le permis de construire date d’avant 1949.
• Diagnostic gaz : pour réduire les risques de fuite causée par une installation hors norme et défectueuse.
• Diagnostic termite : pour découvrir l’état parasitaire, il existe depuis 1999.
• Diagnostic assainissement : pour analyser l’état des installations d’assainissement non collectif.
• Diagnostic électrique : obligatoire pour toutes les installations datant de plus de 15 ans.
• DPE ou diagnostic performance énergétique : obligatoire qu’il s’agisse de cas de vente ou de location.
• ERNMT ou état des risques naturels, miniers, et technologies : une obligation pour le propriétaire depuis l’année 2006.

Bon à savoir sur le diagnostic immobilier

A noter que les diagnostics peuvent être réalisés en même temps, cela vous permet d’économiser du temps et de l’argent. Oui, il est possible d’engager un seul diagnostiqueur immobilier. D’ailleurs, vous pouvez demander un devis au préalable pour savoir combien cela peut vous coûter. De nos jours, un dossier de diagnostic immobilier incluant tous les diagnostics coûte entre 400 et 700 euros pour une maison de type F3. Par ailleurs, la durée de validité d’un diagnostic est variable : par exemple, 6 mois pour le diagnostic termite, 10 ans pour le DPE, 3 ans pour le diagnostic électrique en cas de vente et 6 ans en cas de location, idem pour le diagnostic gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *