Entretien d’une VMC : ce que vous devez savoir

Une VMC ou ventilation mécanique contrôlée est un appareil destiné à purifier l’air ambiant dans un logement et à assurer un meilleur confort thermique dans une pièce. Pour qu’elle reste performante sur une plus longue période, il est important de l’entretenir régulièrement.

Que dit la loi concernant ce dispositif ?

L’arrêté du 25 avril 1985 est toujours en vigueur. Ce dernier impose aux propriétaires et aux syndics d’un immeuble disposant d’installations collectives de VMC-gaz de s’assurer de l’entretien et de la vérification de ce dispositif de manière périodique. Les entretiens en question doivent être effectués par des professionnels qualifiés comme lescompagnonsduvent.bzh qui exercent en Bretagne. L’intervention d’un professionnel permet ensuite aux propriétaires d’obtenir une attestation justifiant des opérations effectuées sur leurs installations.

Entretien d’une VMC à double flux

Une VMC à double flux est composée d’éléments complexes dont le démontage requiert l’intervention d’un expert qualifié. Cela étant afin d’éviter l’endommagement de certaines pièces. A noter que les accessoires qui composent une ventilation mécanique contrôlée double flux sont fragiles. Leur manipulation requiert de ce fait une grande précaution. Notez qu’il est important de procéder annuellement au nettoyage de votre VMC. Il vous est toutefois possible de décrasser régulièrement les parties apparentes de l’installation de manière à assurer son bon fonctionnement tout au long de l’année. En moyenne, le prix d’un entretien annuel pour une VMC double flux peut aller de 130 à 300 € HT.

Entretien d’une VMC à simple flux

Une VMC à simple flux doit faire l’objet d’un entretien deux fois par an. Le coût de cette intervention peut atteindre les 130 € HT. L’entretien consiste surtout à nettoyer les éléments visibles et particulièrement exposés comme les ventilateurs. Pour les atteindre facilement, il suffit de démonter les bouches d’aération ainsi que les grilles. Les pièces apparentes peuvent ensuite être lavées et dépoussiérées avec de l’eau et un produit de lessive spécifique. Si vous effectuez vous même ce nettoyage, faites attention à ne pas toucher les capteurs ainsi que les autres pièces électroniques qui composent l’appareil. Le mieux serait de toujours confier cette tâche à un professionnel. Par la même occasion, ce dernier pourra réviser entièrement le système de votre VMC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *