Etat de l’immobilier en France : encourageant ?

Dans son ensemble, l’immobilier en France ne semble pas se porter plus mal que cela. Il y a lieu de rester optimiste selon les professionnels. Les acquéreurs qui souhaitent acheter des biens parce que leur famille s’agrandit, en raison d’une succession ou d’une séparation, n’ont pas changé leurs projets et tiennent à les mener à terme. Bien sûr, l’immobilier en France n’est pas sorti complètement indemne du confinement et de la crise économique. Les investissements locatifs semblent sérieusement touchés et certaines promesses de vente n’ont pas été conclues, etc.

L’immobilier de luxe tient bon

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’immobilier de luxe semble serein face à la crise. Si on prend l’exemple de Féau, leurs clients dont le budget se situe entre 500 000 et 1,5 millions d’euros maintiennent leur projet. Ils sont plus de 80 % qui souhaitent continuer leur recherche immobilière et presque 60 % d’entre eux disent qu’ils s’y mettront dans les meilleurs délais, plus de 23 % affirment qu’ils le feront dans les semaines à venir et le reste dans quelques mois. Le potentiel d’acheteurs est donc énorme et c’est ce qui permet aux professionnels de rester optimistes.

Que veulent les acquéreurs ?

Selon certains professionnels, ce qui est encourageant par rapport au marché de l’immobilier en France, c’est le fait qu’une grande partie de leurs clients qui sont à la fois acheteurs et vendeurs souhaitent d’abord faire une acquisition avant de vendre leur bien. Ce sont des acquéreurs avec un budget de 500 000 euros au minimum. Cette situation est le meilleur indicateur de confiance car si telle est la position de ces acquéreurs, cela veut dire que le marché immobilier ne connaîtra pas de baisse significative, en tout cas, pas pour les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *