Investissement immobilier : prévisions sur les rendements locatifs pour 2015

Investissement immobilier : prévisions sur les rendements locatifs pour 2015

Selon les notaires, le prix d’achat des biens immobiliers a baissé de –1,3% sur un an. Quant aux loyers, ils sont restés stables et étaient même en train de grimper de +1,5% sur un an fin octobre 2014. En choisissant son bien avec soin, les investisseurs devraient faire une bonne affaire et obtenir un rendement de 5% dans l’ancien.

 

 


 

Rentabilité des logements anciens

Avant charges et impôts, la rentabilité dans l’ancien est évaluée entre 3 et 6% par an sur une durée moyenne de 10 ans. A noter que la loi Alur s’impose peu à peu comme la restitution du dépôt de garantie le mois suivant la remise des clés. Pour ce qui est de l’encadrement des loyers, il ne devrait plus toucher que Paris. Malgré cela, Anthony Perrat rappelle qu’il est toujours recommandé de rester sélectif dans le choix de l’emplacement d’un bien. Il faut également éviter de miser sur les biens aux charges de copropriété élevées. Cependant, il serait intéressant de miser sur les grandes surfaces sachant que leurs loyers augmentent plus rapidement que ceux des petites surfaces, et ce depuis deux ans.
Pour ce qui est de la fiscalité, sachez que les revenus fonciers en dessous de 15000 euros par an bénéficient d’un abattement de 30% sur les loyers. Si loyers excèdent les 15000 euros par an, les charges et/ou les intérêts d’emprunts peuvent être déduits des loyers.

 

511347_02195890709_web_tete

 

 


 

Rentabilité des logements neufs

La rentabilité dans ce secteur serait de 2 à 4,5% par an avant avantage fiscal. Ce qu’il faut noter c’est sans doute le bonus Pinel. Ce dispositif permet de loger ses propres enfants et de limiter la location initiale à 6 ans. Quant aux plafonds des loyers, ils sont moins contraignants qu’ils n’y paraissent. Côté fiscalité, la loi Pinel propose une réduction d’impôts de 12 à 21% du prix d’achat.

 

logements-neufs-logements-anciens

 

Selon les calculs des professionnels en immobilier, la rentabilité des :
• biens meublés en amortissement fiscal serait de 3 à 7% avant charges et impôts.
• biens meublés neufs serait de 3,8 o 4,5% avant avantage fiscal.
• SCPI de bureaux serait de 4 à 6,5% par an avant impôts.

Ecrire un Commentaire