Les solutions pour sécuriser votre piscine

Les solutions pour sécuriser votre piscine

Que vous ayez une piscine enterrée ou semi-enterrée, la règlementation veut que vous le sécurisiez. Plusieurs moyens de protection existent pour minimiser les risques de noyade des enfants et des animaux. Vous pouvez opter pour un abri de piscine, une barrière de piscine, une alarme d’immersion et d’une couverture piscine.

Que dit la loi sur ces dispositifs de sécurité ?

Depuis le 1er janvier 2004, tous les propriétaires de piscines enterrées ou hors-sol doivent sécuriser leur bassin avec un dispositif de sécurité. Des normes ont été établies dans ce sens. Tous les équipements utilisés doivent être conformes aux normes imposées par l’Afnor ou l’Association française de normalisation. Vous devez respecter la norme NF P 90-308 pour les couvertures de sécurité, NF P 90-309 pour les abris de piscine, NF P 90-306 pour les barrières de protection et NF P 90-307 pour les alarmes d’immersion et périphérique. Ces normes attestent la qualité des équipements utilisés. Ils doivent être robustes, résistants, et performants quant à la protection offerte.

Quel dispositif de sécurité choisir ?

Parmi les quatre dispositifs de sécurité qui existent, lequel choisir ? D’abord, il y a la couverture de sécurité pour piscine sous forme de volet roulant, de rideau de piscine ou de bâche de piscine. Le volet roulant ou rideau se déroule sur la longueur de la piscine. Il existe en différentes matières qui sont généralement solides et résistantes. La bâche de piscine n’est pas vraiment un dispositif de sécurité selon la loi. Si vous devez opter pour cet équipement, choisissez un modèle qui résiste au poids d’un adulte de 100 kg et qui empêche l’immersion d’un enfant de moins de 5 ans. Les enfants ne doivent pas non plus accéder à l’ouverture de la bâche.
Ensuite, il y a l’abri de piscine qui assure efficacement tout risque de noyade. Mieux, il améliore le confort de baignade, car augmente considérablement la température de l’eau de la piscine. Vous pouvez choisir entre un abri auvent, un abri coulissant, un abri télescopique et un abri escamotable ou fixe. La loi veut que l’abri soit verrouillable. Puis, son installation doit faire l’objet d’un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux.
Après, il y a la barrière de protection qui rend la piscine inaccessible aux enfants. Le système d’ouverture doit être bien sécurisé pour éviter les tentatives d’entrée par les petits. Si l’on mise sur une barrière pour sa piscine, la barrière doit mesurer au moins 1,10 m de hauteur pour empêcher les enfants de grimper. La barrière de piscine se décline en plusieurs modèles et matières pour donner une touche esthétique à la piscine. Il est possible de choisir un modèle rigide ou souple, plein ou ajouré, en fer, en bois, en PVC ou en acier.
Enfin, il y a les alarmes pour piscines. Elles ne sont pas vraiment des dispositifs de sécurité en soi. Mais, elles envoient une alerte pour demander l’intervention d’un tiers en cas de noyade. Vous avez le choix entre les alarmes de détection périphérique pour vous alerter quand des enfants ou des animaux franchissent une certaine limite de surface autour du bassin, et les alarmes de détection d’immersion pour alerter en cas de noyade.

Ecrire un Commentaire