Les stratégies pour faire connaitre les logements Haute Qualité Energétique

Les stratégies pour faire connaitre les logements Haute Qualité Energétique

Chaque année, plus de 150 000 français deviennent propriétaires d’un logement individuel. Que ce soit un appartement, une maison neuve ou une vieille ruine à restaurer, l’achat d’une habitation représente un investissement financier non négligeable. Il y a donc une implication financière importante qui entre en jeu. De surcroit, l’achat d’un bien fait également appel à une réelle implication personnelle. Cette double implication est une étape décisionnelle lourde et que chaque détail doit être réfléchi. Ainsi, en toute logique, un propriétaire d’un bien de type HQE est une personne alerte quand au sujet de l’écologie et de l’économie d’énergie.

Les moyens les plus utilisés

Pour faire connaître ces produits respectueux de l’environnement et d’inciter les populations à investir, la publicité est un moyen efficace. La télévision est le canal de communication privilégié du fait qu’il brasse une population large. De surcroit, en fonction de l’heure de diffusion de la publicité, on peut toucher une population précise. Dans une optique d’alerter les populations sur les effets négatifs de l’habitat de l’environnement et sur les pertes d’argent que peuvent engendrer une négligence dans la construction d’un habitat, l’État a opté pour la diffusion des spots publicitaires imagés à des heures de grandes écoutes. Ceci est couplé avec une campagne d’affichage dans les grands quotidiens.

Les mesures annexes : les avantages fiscaux

Afin d’inciter la population à investir dans des matériaux couteux, mais plus propres, l’État français a établi de nombreuses solutions fiscales. En effet, toute personne participant à la protection de l’environnement pourra bénéficier de réduction ou de crédit d’impôts voire un remboursement partiel des frais d’installation. Par exemple, il existe des bilans énergétiques réalisés par des experts déterminant le respect des normes écologiques dans le domaine de la construction. Si le bilan énergétique de la maison est inférieur à 50kW heure par m², le bénéfice fiscal sera réparti sur 7 ans à la place de 5 ans.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*