L’investissement locatif dans l’ancien est-il encore rentable ?

0 Comments 9 h 03 min



Force est de constater que toutes les chances ont été mises du côté du neuf. Nombreux sont les dispositifs de défiscalisation ont été créés et mis à jour pour favoriser l’investissement locatif dans le neuf. Il faut admettre que l’ancien a été quelque peu délaissé. Mais est-ce qu’il peut être encore rentable de s’investir dans l’ancien pour le mettre en location ? Voici une guide pratique !

Comment calculer la rentabilité de votre investissement ?

On a l’habitude de calculer la rentabilité d’un investissement comme suit : loyer mensuel X 12 mois X 100/ prix d’achat. Toutefois, ce calcul peut être trompeur. Si vous achetez un appartement à 100 000 € et percevez un loyer de 500 € par mois, votre taux de rentabilité brute est alors de 6 %. Ce qui peut être très encourageant. Toutefois, il faut tenir compte de quelques paramètres pour trouver le taux de rentabilité nette. Vous devez prendre en compte les frais liés à l’achat comme les frais de mutation et les éventuels travaux à effectuer avant de mettre en location la maison. Tout au long de l’investissement, sachez que vous aurez également à payer une taxe foncière, des charges annuelles sur les locataires, des frais de gestion et d’entretien de l’appartement, une éventuelle perte de loyers en cas de carence locative. Pour obtenir le taux de rentabilité nette, vous devez donc ajuster votre calcul : (loyer mensuel X 12 mois X 100) – (taxe foncière + charges annuelles + frais de gestion et d’entretien) = n. Ensuite, vous devez reporter le résultat au calcul suivant : n/(prix d’achat + prix des travaux de remis en état + frais liés à l’achat). Votre de taux de rentabilité nette sera loin du 6 % et peut baisser jusqu’à 4 %.

neuf ou ancien : qui est alors le plus rentable ?

Le neuf peut être très intéressant grâce aux dispositifs de défiscalisation et la qualité du bien en question. Néanmoins, l’ancien reste intéressant du fait que le bien est immédiatement disponible. L’emplacement reste plus intéressant que dans le neuf. Contrairement aux idées reçues, le loyer ne peut pas être considérablement bas par rapport à celui du neuf. L’emplacement de l’ancien peut y jouer un grand rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post