Ma banque a refusé mon prêt : que faire ?

Avoir un refus de prêt de la part d’une banque est extrêmement frustrant. Pourtant, nous avons tous un projet qui nous tient réellement à cœur. Alors, devrions-nous abandonner ? Sachez qu’un refus n’est jamais absolu. Voici nos conseils pour rebondir.

Comprendre la raison du refus

Si votre banque a refusé de vous prêter de l’argent, c’est qu’il y a une raison. Elle n’est pas obligée de vous expliquer pourquoi. Il est donc de votre devoir de chercher la cause de ce refus. En principe, si la banque vous donne une réponse négative, c’est que, soit votre budget est déséquilibré, soit votre profil d’emprunteur est incohérent, soit vous êtes considéré comme un client à risque. Si vous présentez en effet un projet trop ambitieux par rapport à vos ressources, votre banquier hésitera de vous accorder du crédit.

Améliorer le dossier

Si on vous a refusé un prêt, c’est peut-être parce que vous ne vous êtes pas bien préparé. Prenez donc le temps de tout étudier et valorisez votre profil emprunteur. Améliorez votre situation professionnelle si nécessaire. La première chose que les établissements bancaires vérifient, c’est votre stabilité financière afin de déterminer votre capacité de remboursement. Il est également crucial que vous ajustiez vos comptes pour qu’il n’y ait aucun retard. En effet, aucun établissement financier ne souhaiterait donner de l’argent à une personne qui a des difficultés à effectuer ses paiements dans le temps.

Tenter la chance sur d’autres établissements

Maintenant que vous avez mieux compris les choses, tentez votre chance sur d’autres institutions financières. Il est toutefois plus judicieux d’attendre plusieurs mois après votre refus pour refaire une nouvelle tentative. Pour cela, faites appel à un courtier. Ce dernier se chargera de toutes les démarches à faire et présente votre dossier à différents établissements bancaires. Ayant le savoir-faire, ce professionnel pourra facilement vous trouver une ou plusieurs banques qui seront intéressées par votre projet. L’avantage en plus, il ne prélève une commission que si un accord a été établi entre vous et votre prêteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *