Placements immobiliers : les bons plans pour investir en 2016




En espérant que rien ne soit modifié ou rectifié au niveau des différents dispositifs et autres incitations fiscales, Le fameux choix « investissement dans le neuf ou dans l’ancien » sera toujours d’actualité en 2016. La plupart des futurs acquéreurs hésitent toujours entre des deux types d’acquisition. Une question à laquelle il est encore difficile de répondre avec précision, mais en détaillant les principaux atouts de chacun d’entre eux, on pourra prendre certainement une décision.

Bien choisir entre le neuf et l’ancien selon ses moyens

Le principal avantage de l’immobilier ancien se trouve essentiellement dans son prix. Évidemment, c’est un prix bien inférieur au neuf. En outre, la plus-value réalisée est importante après les travaux de réhabilitation ou de rénovation et une réduction de 10% de la TVA accordée pour les travaux. Pour les travaux de rénovation énergétique, la réduction de TVA est d’environ 5,5 %. D’autres atouts peuvent s’ajouter à ces avantages : il existe autant d’annonces dans l’ancien que dans le neuf, un bien immobilier ancien peut avoir un charme particulier et peut se trouver dans un endroit intéressant qui peut le valoriser davantage après les travaux.

Quant à l’immobilier neuf, les frais de notaire sont réduits. Dans l’ancien, en moyenne, ces frais sont de 7 % du montant de l’opération, contre 3 % pour le neuf. Ensuite, on dispose d’une performance énergétique élevée. Les nouvelles constructions sont soumises aux règlementations thermiques (RT2012 ou RT2015), puis certaines sont mises aux normes basse consommation (BBC). Ce qui améliore le cadre de vie en bénéficiant d’une maison performante, écologique et économique. Du coup, les frais d’entretien sont limités. Enfin, l’immobilier neuf bénéficie de la garantie décennale. Une assurance constructrice obligatoire qui garantit pour 10 ans la nouvelle construction.

Bien étudier les différentes défiscalisations immobilières pour en profiter

Si les dispositifs de défiscalisation en vigueur sont reconduits en 2016 tel qu’ils sont, les futurs investisseurs immobiliers disposeront toujours d’un arsenal d’avantages fiscaux intéressants. Certes, ces incitations fiscales obéissent toutes à des règles strictes, elles sont même très différentes dans leurs différents calculs, mais elles permettent d’optimiser l’investissement immobilier, notamment en investissement locatif. Il est donc préférable de bien comparer toutes les options possibles selon la nature du projet immobilier. Parmi les plus courants, on peut citer la loi Pinel, la loi Bouvard, la loi Censi-Bouvard, le dispositif Malraux ou encore la loi Monuments Historiques. Les programmes immobiliers LMNP et LMP sont également des dispositifs très attractifs et avantageux en matière d’investissement locatif. Vous pouvez visiter ce site pour connaître le fonctionnement, les modalités et les statuts spécifiques prévus en faveur des loueurs en meublé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Post