Pourquoi créer une société offshore ?

Pourquoi créer une société offshore ?

Pour optimiser leurs revenus et bénéficier de nombreux autres avantages, beaucoup d’entreprises se lancent dans l’expatriation de leurs sociétés avec un compte offshore. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Et quels sont les intérêts à créer une société offshore ?

Qu’est-ce qu’une société offshore ?

Offshore est un terme anglais, signifiant littéralement, extraterritorial. Une société offshore est enregistrée dans un pays où son propriétaire n’est pas résident. L’optimisation de leurs revenus reste la principale raison qui incite les entrepreneurs à expatrier leur société.
Du point de vue de la loi, la création de société étrangère n’a rien d’illégal. Tout le monde a le droit de s’y lancer, du moment que l’activité réelle de la société et son propriétaire soient bien connus.

Offshore, Nearshore, Onshore : quelle différence ?

Ces termes anglophones sont tous des formes d’outsourcing ou d’externalisation. C’est la distance géographique entre le pays où réside le propriétaire et sa société qui fait essentiellement leur différence.
Le onshore outsourcing consiste à faire venir travailler pour l’entreprise des prestataires d’un autre pays. La société reste enregistrée dans le pays de résident du propriétaire. En revanche, la prestation est facturée aux conditions du pays des travailleurs. Cette solution permet à l’entrepreneur de recourir à de la main d’œuvre peu coûteuse. L’externalisation nearshore quant à elle est une délocalisation des services dans un pays à proximité moyenne. Enfin, une société offshore est enregistrée dans un pays étranger éloigné.

Pourquoi créer une société offshore ?

Les entrepreneurs français le savent, la France est un pays à forte pression fiscale. Le recours à l’expatriation de société avec compte offshore s’explique alors par le souci de fuir les exigences fiscales de ce pays pour trouver un terrain juridique plus souple en matière de fiscalité.

Les avantages d’une société offshore varient d’un pays à un autre. Mais quoi qu’il en soit, cette procédure vous permet de réaliser d’importants bénéfices sur vos impôts. En général, le pays qui abrite les sociétés offshores demande juste aux sociétés le paiement d’une licence annuelle dont le coût n’excède généralement pas les 500 euros.
À part cela, en créant une société offshore, vous n’avez aucune obligation de rendre publics vos comptes. Et si vous avez un compte bancaire offshore, vous pouvez choisir de ne pas autoriser l’apparition de votre nom sur les divers documents de votre entreprise. Votre banque s’engage sur le respect de votre anonymat.

Enregistrer

Categories: Investissement

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*