Que couvre l’assurance constructeurs ?

Le statut de constructeur peut être endossé par différents corps de métier. L’architecte, l’entrepreneur ou les techniciens qui interviennent sur le chantier sont considérés comme tels devant le maître d’ouvrage. Ils ont en commun le besoin de souscrire à des assurances pour constructeurs. Celles-ci les protègent contre divers désagréments.

Les assurances constructeurs englobent les sinistres sur le chantier

Le chantier doit être couvert dès le début des travaux. L’entrepreneur en charge du projet a intérêt à souscrire à une assurance multirisque pour prévenir tous les sinistres imaginables. Les accidents de travail avec dommage corporel ou matériel sont monnaie courante. La blessure peut concerner le personnel du chantier ou des tiers, dont les riverains. Le vol et la détérioration du matériel peuvent également survenir au moment le plus inopportun. Ces désagréments sont couverts par l’assurance constructeurs. Laissez-vous guider par un courtier en assurance constructeurs, à l’instar de www.assur-tous-risques.com pour trouver le meilleur contrat.

 

L’assurance constructeur doit comprendre le bâtiment et ses équipements

Si une structure s’effondre ou les canalisations fuient, le constructeur a l’obligation de réparer. Les éventuels dégâts causés par ces détériorations sont également à sa charge. Heureusement, l’assurance prend le relais. La compagnie débourse les sommes engagées pour la réparation et le dédommagement des victimes. C’est la garantie de parfait achèvement, dont la durée est d’une année. Les équipements font l’objet d’une tout autre couverture. C’est la garantie du bon fonctionnement, dont la validité est de deux ans. Elle concerne surtout le chauffage, la climatisation ainsi que divers équipements électriques.

 

La responsabilité civile décennale du constructeur est également inclue

Nettement plus étendue que la garantie du parfait achèvement et du bon fonctionnement, la responsabilité civile du constructeur dure 10 ans. L’assurance lui couvre pendant toute cette période où tout peut arriver. La garantie de la responsabilité civile décennale concerne les éventuels dégâts liés à la solidité de la structure : effondrement, fissure des murs et autres. Les sinistres qui surviennent en conséquence relèvent du constructeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *