Quels sont les plaintes locataires les plus courants ?

0 Comments 10 h 56 min



Les plaintes locataires occupent jusqu’à 80 % des sources de préoccupations en matière de logement et de l’immobilier en général. Seulement 7 % des plaintes reçues concernent l’accession à la propriété, 7 % touchent la copropriété et 10 % touchent la consommation généraliste dans un logement comme l’électricité, la connexion internet et le téléphone. Quels sont les motifs de plaintes locataires les plus courants pour mieux les éviter ?

Le dépôt de garantie non restitué

Nombreux locataires se plaignent à cause de la non-restitution partielle ou totale du dépôt de garantie. Les causes sont nombreuses pour que le bailleur refuse de restituer le dépôt de garantie. Ceci concerne généralement l’état des lieux de sortie du locataire, jugé altéré par rapport à l’état d’entrée par le bailleur. Aussi, le locataire conteste souvent la facture de remise en état.

Le mauvais entretien des lieux

Le propriétaire ou bailleur se doit de garantir l’état de la maison en général et des équipements liés au bien-être des occupants. Les plaintes locataires les plus courants concerneraient alors ce problème de bien-être à cause de l’insalubrité, d’une isolation insuffisante ou encore d’un chauffage défaillant.

Les charges locatives et les répartitions des travaux

Bien que tout doive être mentionné dans le bail, il peut toujours manquer de précisions ou de détails menant au conflit entre bailleur et locataire. Qui paye quelle charge ? Puis, la répartition des charges concernant les réparations à effectuer reste toujours floue ou assez limitée dans le bail. Tous les cas ne peuvent être mentionnés dans une ou quelques pages de contrat. Les obligations du bailleur et le devoir du locataire ne peuvent pas être clairement perceptibles.

Les préavis et les expulsions

De nombreuses plaintes concernent le préavis que ce soit de la part du bailleur ou du locataire. Qui veut résilier le contrat ? Que doit-il faire vis-à-vis de l’autre ? Ce dernier peut-il riposter ? Les cas d’expulsion sont également fréquents, mais sont souvent dus à des impayés de loyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post