Les aides financières dédiées aux travaux de rénovation énergétique

0 Comments 13 h 58 min



Actuellement, une multitude d’aides financières peut être accordée dans le cadre d’une rénovation énergétique selon les besoins des initiateurs des travaux. Les plus plébiscitées sont l’Eco-PTZ et le CITE toutefois, d’autres aides intéressantes sont aussi disponibles.

Les deux stars pour financer les travaux de rénovation énergétique

Pour le financement d’une rénovation énergétique d’une habitation, l’Eco-PTZ et le CITE sont les aides les plus demandées en raison des avantages significatifs qu’elles offrent. Pour en bénéficier, il suffit d’être propriétaires occupants ou locataires, confier les travaux à des professionnels RGE (reconnu garant de l’environnement) et s’assurer d’utiliser des matériaux et des équipements répondant aux normes énergétiques. La majorité des travaux éligibles étant tous liés à l’isolation, il est important de se fournir en isolant thermique certifié comme ceux proposés par Domus-matériaux, spécialiste de l’éco-construction et qui peut accompagner les artisans, les constructeurs sans oublier les auto-constructeurs dans les projets d’isolation intérieure et extérieure.

L’Eco-PTZ (l’éco – prêt à taux zéro)

Pour bénéficier de cette aide plafonnée à 30 000 €, les travaux doivent combiner au moins deux des travaux éligibles ou bien concerner l’amélioration de la performance énergétique globale d’un logement. Cette performance devra après travaux, atteindre le seuil minimal estimé par un bureau d’études thermiques.

Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)

C’est une défiscalisation limitée à 8 000 € par personne maximum, avec un supplément de 400 € par personne à charge, qui permet de déduire des impôts 30 % du montant total du coût des équipements et de la main-d’œuvre.

Les autres coups de pouce financiers intéressants

D’autres aides tout aussi intéressantes, mais qui sont encore peu connues du grand public sont aussi disponibles tels que le programme « mieux habiter » de l’Anah et les diverses aides sur mesure selon la situation du demandeur.

Mieux habiter de l’Anah

L’Anah offre aussi des subventions pour la rénovation thermique d’un bâtiment de plus de 15 ans aux propriétaires occupants ne disposant pas d’un certain niveau de ressources et n’ayant pas eu recours à un PTZ sous 5 ans.

Selon les revenus du propriétaire, l’aide financière peut aller de 35 à 50 % du montant total des travaux avec un plafond fixé à 10 000 €, de plus une prime de 10 % limitée à 2 000 € peut être aussi obtenue.

Les autres aides

D’autres aides moins connues et pourtant non négligeables sont aussi disponibles pour financer une rénovation énergétique à savoir :

  • une réduction de 5,5 % de la TVA pour tous travaux d’installation d’équipements et de matériaux éligibles au CITE;
  • les diagnostics, prêts bonifiés et autres primes accordés par les fournisseurs d’énergies ;
  • l’exonération totale ou partielle de la taxe foncière ;
  • l’aide des collectivités locales ;
  • l’aide de la caisse de retraite ;
  • les prêts de la CAF ;
  • l’aide pour l’insonorisation du logement pour les habitations situées près d’un aéroport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post